François

 

retour

En guise de bio :

Un jour, il y a déjà pas mal de temps, je suis né. C'est certainement la seule chose logique que j'ai pu faire et encore aujourd'hui, je ne le regrette pas.

Puis, j'ai commencé à faire des choses absurdes...

Vers l'âge de quatre ans, j'ai voulu absolument ramener chez moi la plus grosse pierre que vous puissiez imaginer simplement parce que je l'avais trouvée jolie.

A douze ans, je me suis mis à dessiner sur tous mes cahiers d'immenses scènes remplies de petits bonhommes de fil de fer qui faisaient des tas de trucs. (Jamais sexuels, je vous rassure).

A quinze ans, ils ont commencés à devenir des personnages de BD.

Il faut dire qu'à l'époque, j'étais fou furieux d'André Franquin (Gaston Lagaffe, Spirou et Fantasio, le Marsupilami) et de René Goscinny (Astérix, Luky Luke, Iznogoud). En fait, je le suis toujours.

A dix sept ans, j'ai annoncé froidement à ma famille éplorée que je deviendrais dessinateur ou écrivain. Ma mère qui espérait que je ferais des hautes études de facteur ne s'en est toujours pas remise ...

A dix huit ans, j'ai inventé le nom de mes personnages : les Splogofpfts. J'aurais pu faire plus simple comme nom, mais cela aurait été moins drôle.

Aujourd'hui, je dessine, j'invente des histoires, j'écris et j'édite.

N'importe quoi !

Parfois sur un festival, une personne s'arrête sur mon stand. Elle tente d'abord désespérément d'articuler le nom de mes personnages. Puis elle lit deux trois histoires de ces zigotos à gros nez, si j'ai de la chance elle sourit. Si je n'en ai pas elle dit : C'est Bôôô !

Puis elle regarde à gauche, à droite, et se penchant, d'un air entendu...

- Mais, votre VRAI métier, c'est quoi ?

Eh bien savez-vous, c'est pour ça que l'on est dessinateur !


 

 
retour